Quelques anecdotes sur le Ginseng

« Votre corps est précieux et vous ne devez lui faire aucun tort, car il vous vient de vos parents » disait Confucius.

Au coeur de la médecine traditionnelle chinoise, la prévention est la clef de voûte.

A tel point qu'avant la révolution  culturelle en chine, les Chinois ne payaient pas leur médecin quand ils tombaient malades mais uniquement pour qu'ils les gardent en bonne santé.

Comme vous pouvez le découvrir dans l'article consacré à la médecine chinoise les Chinois s'appuient principalement sur 5 pratiques pour maintenir le bien-être et la santé des individus.

Parmi eux, la pharmacopée chinoise à base de 365 produits naturels dont l'un des plus précieux est le Ginseng.

Utilisé depuis des millénaires, il a nourri les hommes d'une part, mais également bien des anecdotes qui aident à mieux comprendre la place essentielle que prend la merveilleuse racine de vie dans la civilisation chinoise.

Un cadeau « royal »

Louis 14

Au XVIIe siècle, la cour de Versailles s'est passionnée pour les objets en provenance de Chine. Il envoya  alors un de ses ambassadeurs au royaume de Siam, venu pour l'occasion avec plein de présents.

En retour, l'ambassadeur du Siam fut dépêché en France les bras chargés d'offrandes pour le roi Louis XIV, parmi lesquels... une racine de ginseng.

À cette époque, le Roi-Soleil, très âgé, rencontrait une grande frustration à ne pas être aussi vigoureux que pendant sa jeunesse avec les femmes jeunes et belles qui lui étaient envoyées.

La légende raconte qu'après quelques jours de consommation de la racine, Louis XIV «  retrouva toute sa vigueur auprès des femmes » et « confia à qui voulait l'entendre qu'il avait rajeuni de vingt ans ».

La réputation d'aphrodisiaque du Ginseng n'était plus à démontrer!

> Voir notre article sur les vertus aphrodisiaques du ginseng.

Les mystères de la vallée des centenaires

sherpa au pied de l'himalaya

Aux confins de l'Himalaya se trouve une vallée froide, hostile et isolée. Les habitants de la vallée doivent hiverner 6 mois par an à cause de la rudesse de l'hiver.

Lors d'une expédition, des alpinistes anglais ont été interpellés par la robustesse des hommes de la vallée qu'ils utilisaient alors comme porteurs.

Peu couverts, pieds nus, ne craignant ni le froid ni l'effort, marchant 15 heures par jours sans pause ou nourriture, ils jouissaient d'une endurance hors norme.

Des scientifiques ont été envoyés sur place pour étudier ces hommes dont le nombre de centenaires dépassait toutes les statistiques.

Mais quel était leur secret, se demandèrent-ils ?

Le mode de vie et l'alimentation ont été d'abord invoqués, mais rapidement un autre comportement intrigua les observateurs... ces hommes mâchaient chaque jour de la racine de ginseng.

> Voir notre article sur le ginseng & le sport.

De quoi faire des envieux. La racine de longue vie fut ramenée à Londres et New York où elle fut revendue à prix d'or.

L'incroyable rajeunissement de Mao

Portrait de Mao à l'époque de sa cure de ginseng rougeLes dernières années de vie du président chinois cachent bien des mystères! Très âgé, fatigué, voûté, Mao se déplaçait et s'exprimait avec beaucoup de difficulté, jusqu'à ce qu'après avoir disparu pendant plusieurs mois l'homme réapparaisse... en pleine forme !

Le visage apaisé, non ridé et une vigueur toute retrouvée. À tel point que tous crurent qu'il s'agissait d'un sosie. Pourtant il s'agissait bel et bien du même homme! Mais que s'était-il vraiment passé ?

Le président Mao Zedong avait en fait suivi une longue cure dans un centre de gériatrie à côté de Pékin. Parmi les techniques de médecine ancestrale chinoise qu'il avait suivies, il fit, vous l'aurez compris, une cure de ginseng, qu'il consommait massivement pendant tout son séjour.

> Voir notre article sur le ginseng et le système immunitaire.
 

voir notre offre de ginseng rouge de Corée

 

 

titre
48h

 

48h

commande extrait de ginseng rouge

 

F .A. Q.

Comprendre le Ginseng
en 5 minutes

synthese ginseng

 

Suivez nous

ginseng sur facebook